LE PONT DE LA CONCORDE

Dès la conception du projet, l'architecte du roi Jacques Ange Gabriel a songé faire édifier un pont reliant la place Louis XV, située sur la rive droite de la Seine, au palais Bourbon, qui lui fait face sur la rive gauche. Ce pont sera construit entre 1788 et 1791, sous la direction de l'ingénieur Jean Rodolphe Perronet. Il est promptement terminé grâce aux pierres de taille provenant de la Bastille, dont la destruction a été décidée avant même que la forteresse ne soit prise! Comme la place Louis XV, ce pont changera plusieurs fois de nom au gré des vicissitudes de l'histoire. Alors qu'il était d'abord prévu de le baptiser "pont Louis XVI", il deviendra "pont de la Concorde" en 1791. Sous la Restauration, il reprendra sa première appellation, puis, en 1830, de nouveau celle qu'il porte toujours aujourd'hui : "pont de la Concorde".

© 2002 cliannaz@noos.fr